Sarah Pruys_Folks in the Field 2_ CWG 2019.jpg

Selon une nouvelle étude de Garrett Hinchey, rédacteur en chef de CBC North et boursier nordique Jane Glassco, il est temps de s’attaquer à la grave sous-représentation des journalistes locaux, notamment autochtones, dans les T.N.-O., alors que les changements dans le paysage de l’éducation entrent en vigueur.

Hinchey, un journaliste métis né et élevé à Yellowknife, expose trois idées de politiques pour stimuler le changement dans son document de politique Reclaiming Our Narrative: A Roadmap to Local Participation in N.W.T. Media: ajouter un diplôme d’études en communication ou en journalisme au Collège Aurora, intégrer les études en communication et en médias dans le programme d’études secondaires, et fixer des objectifs d’embauche.

Cette recherche est particulièrement opportune, compte tenu de la transformation prochaine du Collège Aurora en université et de l’adoption par les T.N.-O. du programme scolaire de la Colombie-Britannique au lieu de celui de l’Alberta.

« Garrett s’appuie sur son expertise professionnelle pour proposer des options politiques pratiques afin de susciter de véritables changements », a déclaré Sherry Campbell, présidente et directrice générale de la Gordon Foundation, qui gère la Bourse nordique Jane Glassco. « Son article est une lecture essentielle pour tous ceux et celles qui souhaitent que les voix du Nord et des autochtones soient entendues. »

Le document de M. Hinchey, qui s’appuie sur des entrevues approfondies avec des chefs de file des médias des T.N.-O., met en lumière les obstacles importants auxquels se heurtent les personnes locales pour accéder à l’industrie, y compris la perception selon laquelle une carrière en journalisme n’est pas une option réaliste.

Cette sous-représentation a de graves conséquences, notamment celle de freiner le développement du leadership, de miner la capacité des habitants du Nord à contrôler leurs propres histoires et d’avoir un impact sur les fondements mêmes de la démocratie dans les Territoires du Nord-Ouest.

Hinchey fait partie de la cinquième cohorte de boursiers de la Bourse nordique Jane Glassco, qui bénéficient d’une formation en compétences politiques, d’un mentorat et de possibilités de réseautage alors qu’ils entreprennent des recherches sur les politiques publiques. Les documents de recherche des boursiers répartis dans le Nord seront publiés dans les prochaines semaines.

The Gordon Foundation est un organisme de bienfaisance qui se consacre à la protection des eaux du Canada et à renforcer l’autonomie du Canada nordique. La Bourse nordique Jane Glassco est un programme de développement de politiques et de leadership qui reconnaît le potentiel de leadership parmi les jeunes Canadiens du Nord âgés de 25 à 35 ans. Le programme est en place depuis 2010.

Pour plus de renseignements et des possibilités d’entrevues, veuillez contacter :

Gordon Shallard-Brown, Directeur des communications, The Gordon Foundation

gshallard@gordonfn.org 416.601.4776 poste 230.