IMG_8949

La simulation de la Nation Métis de l’Ontario, qui se déroule en partenariat avec la Nation Métis de l’Ontario (MNO) et le Conseil des jeunes de la Nation Métis de l’Ontario (CMNO), est prévue pour la fin du mois, avant la troisième simulation nationale de traités en mars. Si vous êtes curieux de savoir à quoi ressembleront ces événements, nous sommes là pour répondre à certaines questions courantes sur les simulations de traités.

C’est quoi exactement une simulation de traités?

Une simulation de traité (également appelée simulation de négociation et de mise en œuvre d’un traité) est une expérience d’apprentissage pratique passionnante au cours de laquelle les participants négocient et mettent en œuvre une partie d’un traité moderne fictif (également connu sous le nom d’entente sur les revendications territoriales globales), qui peut inclure une entente d’autonomie gouvernementale. Par exemple, la deuxième simulation nationale de traité, qui s’est tenue en février 2020 à Gatineau, portait sur le chapitre 8, Récolte et gestion de la faune, d’un accord fictif sur les revendications territoriales et l’autonomie gouvernementale. La simulation peut également porter uniquement sur une entente d’autonomie gouvernementale.

Au début, tous les participants entendent les conseillers en matière de traités, qui ont des dizaines d’années d’expérience dans la négociation de traités et/ou qui mettent en œuvre leurs traités. Le rôle des conseillers est un élément essentiel de la simulation et ils sont présents tout au long du processus pour offrir leurs conseils et leur sagesse

Ensuite, tout le monde se divise en groupes représentant différentes parties – par exemple, un gouvernement autochtone, le gouvernement fédéral et un gouvernement provincial ou territorial.

Par la suite, les négociations commencent – les équipes préparent et présentent leurs positions, puis débattent dans les deux sens jusqu’à ce que les parties parviennent à un accord. Par exemple, elles peuvent négocier une structure qui gérera l’exploitation des espèces sauvages. La deuxième étape de la simulation porte sur la mise en œuvre de l’accord, qui reflète généralement un défi actuel auquel sont confrontés les détenteurs de traités modernes.

Les simulations de traités se déroulaient auparavant en personne, mais depuis que la COVID-19 fait partie de nos vies, la plupart se déroulent en ligne, sur Zoom. Découvrez l’inspiration pour le modèle de simulation de traité.

Qui y participe?

Nous avons commencé par organiser des simulations pour des leaders autochtones émergents âgés de 15 à 35 ans, et des personnes non autochtones ont également participé aux récents événements. Ceux-ci comprenaient notamment des adultes de plus de 35 ans. Le nombre de participants varie d’une simulation à l’autre – la deuxième simulation réunissant plus de 40 leaders autochtones émergents représentant 20 communautés autochtones de la Colombie-Britannique, du Québec, des Territoires du Nord-Ouest, du Yukon et du Nunavut. D’autres peuvent être beaucoup moins nombreuses et sont organisées en partenariat avec une organisation ou une communauté spécifique.

Pourquoi devrais-je participer?

Au Canada, nous sommes tous des personnes visées par un traité, et il est donc important pour tout le monde de se renseigner sur les traités. Les traités modernes façonnent de manière importante les relations entre les Premières nations, les Inuits et les Métis (peuples autochtones) et le Canada.

Depuis 1975, 26 traités modernes ont été signés, reconnaissant la propriété autochtone de plus de 600 000 kilomètres carrés de terres. De nombreux autres seront signés dans les années à venir.

Ces accords modifient fondamentalement le Canada en rétablissant les systèmes de connaissances autochtones dans tous les domaines qui ont un impact sur nos vies, notamment les terres, les ressources et le développement économique, l’éducation, la santé et les services sociaux, la protection de l’environnement et la gouvernance.

L’élaboration de simulations de traités à l’intention des nouveaux leaders autochtones était une recommandation du rapport Négociateurs de traités de l’avenir. Le rapport faisait suite à la constatation par les partenaires de la Gordon Foundation d’un manque de connaissances et d’intérêt pour les traités modernes à travers le Canada et de l’importance d’engager la prochaine génération de leaders.

Découvrez les simulations de traités réalisées jusqu’à maintenant.

Je ne connais rien au sujet des traités, est-ce que je peux participer?

Oui. Toute l’information dont vous aurez besoin sera fournie à l’avance – par l’entremise de documents écrits et de vidéos. Certains participants ont beaucoup de connaissances au sujet des traités avant de participer et certains n’en ont pas beaucoup, mais presque tout le monde en retire un intérêt accru pour les traités modernes et une appréciation de leur importance.

Est-ce que je vais acquérir des compétences que je pourrai utiliser après la simulation?

L’évaluation de l’impact des simulations de traités est une partie essentielle de notre travail. Les participants nous ont dit qu’ils repartent avec des compétences accrues dans des domaines tels que les pratiques et stratégies de négociation, la pensée critique, la résolution de problèmes, la prise de décision, la prise de parole en public et le travail en équipe.

La création de liens intergénérationnels, l’acquisition de connaissances auprès des conseillers et la constitution de réseaux personnels sont également bénéfiques.

 Comment puis-je participer?

Visitez le site Comprendre nos traités pour en savoir plus sur les traités grâce à une expérience d’apprentissage interactive et consulter la liste des simulations à venir. Contactez info@gordonfn.org si vous souhaitez participer à une prochaine simulation ou en organiser une dans votre communauté, votre école ou votre lieu de travail. Si vous n’êtes pas prêt à prendre part à une simulation, Comprendre nos traités contient de nombreux autres contenus intéressants qui vous permettront de commencer votre propre parcours d’apprentissage.